François Legault n'exclut pas de baisser les impôts s'il est réélu

Une déclaration qui n'est pas passée inaperçue à l'approche des élections

Mon Fric

Alors qu'il se trouvait à Laval, le premier ministre du Québec, François Legault, a déclaré qu'il « n'exclut pas » de baisser les impôts s'il est réélu en octobre prochain, rapporte l'Agence QMI

Rappelons que le Parti libéral du Québec (PLQ) et le Parti conservateur du Québec (PCQ) ont déjà fait de telles promesses. 

« Pour des raisons économiques, ça peut être intéressant effectivement de baisser les impôts. Je vous demande un peu de patience. Je ne l’exclus pas, mais, en temps et lieu, on va répondre à cette question », a-t-il fait savoir aux journalistes.

Il concède toutefois que les impôts au Québec sont « élevés » et que l'inflation « exceptionnelle » peut avoir d'importantes conséquences sur plusieurs ménages. 

« Dans notre cadre financier, on veut être responsable. On ne veut pas endetter les prochaines générations en utilisant la carte de crédit », a-t-il précisé.

Le premier ministre rencontrera le lieutenant-gouverneur du Québec vers la fin du mois pour déclencher les élections. Les Québécois devront se rendre aux urnes le 3 octobre pour élire le prochain gouvernement.