Voici les aliments qui ont subi la plus fort hausse de prix au cours du dernier mois.

On vous présente également ceux qui ont subi une diminution

Mon Fric
Mon Fric
Publié il y a 5 mois
Voici les aliments qui ont subi la plus fort hausse de prix au cours du dernier mois.
Adobe Stock

Le dernier rapport de Statistique Canada a révélé que la hausse des prix alimentaires au Canada a subi un ralentissement en septembre, mais l'inflation globale demeure toutefois élevée.

Alors qu'en août dernier, l'inflation des produits alimentaires se situait à 6,9 %, l'Indice des prix à la consommation (IPC) démontre qu'en septembre, l'inflation a subi une légère diminution de 1,1 %.

Dans le rapport qui a été publié le 17 octobre dernier, on y apprend que la viande, les produits laitiers, le café et le thé auraient fait l'objet d'une «décélération».

Jules Boudreau, économiste principal chez Placements Mackenzie, a expliqué sur les ondes de CTVNews: «Les chiffres de l'inflation de septembre sont une preuve solide que les chiffres monstres d'août étaient une valeur aberrante, et non le début d'une nouvelle tendance. [...] Nous devrions nous attendre à ce que l'inflation tende autour de 3 pour cent au cours des prochains mois, et non de la tendance de 4 pour cent suggérée par les chiffres d'août.»

Selon ce qu'a indiqué StatCan, en excluant les prix de l'essence qui ont augmenté plus rapidement en septembre qu'en août, on peut déterminer que l'inflation globale aurait diminué de 0,1 pour cent.

Toujours selon ce qu'a observé StatCan, le taux d'inflation d'une année sur l'autre le plus élevé de tous les aliments se trouve à être les légumes frais.

En septembre seulement, on parle d'un taux d'inflation d'une année sur l'autre de 18,4 % pour les produits comme les carottes, les oignons, les concombres et autres.

Une augmentation des coûts a aussi été observée pour ce qui est des huiles et des graisses comestibles avec un taux d'inflation de 14,8 pour cent en septembre.

Même son de cloche pour ce qui est des jus de fruits qui ont augmenté de 2,2 % d'un mois à l'autre, à un taux d'inflation de 12,6 pour cent en septembre.

L'une des plus fortes augmentations qui ont été observées concerne les produits liés aux glaces avec un taux de 4,9 %d'un mois à l'autre, ce qui a donné lieu à un prix d'une année sur l'autre de 10,8 % en septembre.

Les conserves de poisson et les autres conserves ont subi aussi une hausse. En septembre, le taux d'inflation était de 8,9 pour cent, soit une augmentation de 3,5 pour cent par rapport à août.

Bien que le prix du porc ait subi une hausse en septembre, une forte diminution en août dernier se fait toujours ressentir.

Le prix du poulet frais et congelé a augmenté de 3,5 pour cent d'un mois à l'autre, pour atteindre un prix de 6,2 sur un an.

Pour ce qui est des produits qui ont subi une diminution de prix, on y retrouve le jambon et le bacon qui ont connu la baisse du taux d'inflation la plus importante d'une année sur l'autre, soit une diminution de 7,5 %.

Les oranges et les pommes de terre bénéficient aussi d'une diminution de 5,1 % par rapport au mois d'août.

Le rapport indique aussi que les prix des produits laitiers ont connu une légère baisse en septembre, tout comme le beurre qui a diminué de 3,8 %en août.

Notons aussi une diminution de 0,7 % pour ce qui est du prix des oeufs.

Enfin, rappelons que le café, le thé, la farine et les mélanges à base de farine ont également vu leur inflation diminuer d'un mois à l'autre, avec une baisse respective de 2,6 et 3,1 %.

Source: CTV News