Bientôt des commissions à la baisse pour les courtiers immobiliers

Voici tout ce qu'il y a à savoir

Mon Fric
Mon Fric
Publié il y a 14 jours
Bientôt des commissions à la baisse pour les courtiers immobiliers
Adobe Stock

Les gens qui vendent une propriété et qui font affaire avec un courtier immobilier pour la transaction doivent généralement lui payer une commission variant entre 4 et 6 % de la transaction. Or, ces taux pourraient peut-être être revus à la baisse, rapporte TVA Nouvelles.

Des baisses qui pourraient aller jusqu'à 1 %, comme c'est le cas dans de nombreux autres pays. L'économiste Francis Gosselin était en entrevue avec TVA Nouvelles pour répondre à cette question. 

M. Gosselin cite le cas de la Norvège, où la commission moyenne oscille autour de 1,3 ou 1,4 %. « C'est vraiment une toute petite fraction du prix de vente de la propriété », illustre-t-il.

Il ajoute que, dans le contexte actuel, où se loger est plus onéreux, « si on faisait une ponction moindre sur le marché de l'immobilier, c'est-à-dire si la tarification du courtage était abaissée, ça pourrait permettre de faire baisser un peu le prix des propriétés. »

Aux États-Unis, il y a quelques semaines, 5 citoyens ont d'ailleurs qui ont traîné en justice l'Association nationale des courtiers et dont le règlement hors-cour s'est soldé par une pénalité de 500 millions de dollars, essentiellement liée à la fixation des rétributions versées aux courtiers, où la norme est de 6 %.

M. Gosselin rappelle qu'au Québec et aux États-Unis, le taux de commission peut être négocié avec son courtier. 

Il estime que la première chose à faire pour un courtier et pour la société est d'informer les gens comme quoi la rétribution des courtiers est négociable. « N'hésitez pas lorsque vous vendrez votre propriété à demander à ce qu'il soit abaissé éventuellement à 4 %, à 3 % », ajoute-t-il.

M. Gosselin rappelle également que les courtiers immobiliers ont le monopole de l'utilisation de la plateforme Centris. « On pourrait se demander si, en encourageant des DuProprio et des ProprioDirect, on ne pourrait pas encore une fois faire abaisser le coût de transaction dans le cas de transaction immobilière », avance-t-il.

Cliquez-ci-dessous pour l'entrevue complète :

Source: YouTube