Mon Fric

CIPH: Un grand nombre de Québécois ignorent qu'ils ont le droit à un montant de 9 000 $ du fédéral

De nombreuses personnes ne savent pas qu’elles bénéficier de ce crédit d'impôt d'un montant assez important

Maxime Albors

Selon un article publié par le magazine L'actualité, presque 150 000 Québécois ne bénéficient pas tous les ans du crédit d’impôt pour personnes handicapées (CIPH) alors qu'ils y ont droit.

Pourtant, il s'agit d'un crédit d'impôt d'une valeur non négligeable, à savoir environ 9000 $. Pour l'année d'imposition 2023, il s'élève à 9428 $.

Mais qu'est-ce que c'est exactement le CIPH ?

Selon le site web de l'Agence du revenu du Canada (ARC), « le crédit d'impôt pour personnes handicapées (CIPH) est un crédit d'impôt non remboursable qui aide les personnes ayant une déficience, ou le membre de leur famille qui subvient à leurs besoins, à réduire l'impôt sur le revenu qu'elles pourraient avoir à payer ».

« Si vous avez une déficience grave et prolongée, vous pouvez faire une demande de crédit. Si votre demande est approuvée, vous pourrez réclamer le crédit au moment de faire vos impôts », peut-on également lire.

« En réduisant le montant de l'impôt sur le revenu que vous pourriez avoir à payer, le CIPH vise à compenser une partie des coûts supplémentaires reliés à la déficience », souligne l'ARC.

CIPH: Un grand nombre de Québécois ignorent qu'ils ont le droit à un montant de 9 000 $ du fédéral
Crédit photo: Adobe Stock

Qui est admissible au CIPH ?

Toujours selon le site web de l'ARC, « vous pourriez avoir droit au CIPH si un professionnel de la santé certifie que vous avez une déficience grave et prolongée dans l'une des catégories, que vous avez des limitations considérables dans 2 catégories ou plus, ou que vous recevez des soins thérapeutiques pour soutenir une fonction vitale ».

Parmi les catégories, on retrouve: marcher, entendre, parler, voir, s'habiller ou encore se nourrir. 

Vous pouvez avoir plus de détails en cliquant ici.

Dans son article, L'actualité explique que le CIPH n'est pas remboursable. Par contre, il est transférable. Ainsi, si vous ne payez pas d'impôt, la personne qui s'occupe de subvenir à vos besoins peut bénéficier de la portion de votre CIPH qui n'a pas été utilisé.

Pour plus d'informations sur le CIPH et les démarches à faire pour en bénéficier, vous pouvez vous rendre sur le site web de l'ARC en cliquant ici.

Vous pouvez consulter l'article complet du magazine L'actualité à ce sujet en cliquant ici.

Source: L'actualité