François Legault remet Éric Duhaime à sa place concernant le prix de l'essence

Le premier ministre ne s'est pas gêné pour lui expliquer sa façon de penser

Mon Fric

Mardi matin, le premier ministre du Québec, François Legault, n'a pas mâché ses mots et a écorché son rival, le chef du Parti conservateur (PCQ), Éric Duhaime, en point de presse, rapporte TVA Nouvelles

Le chef caquiste a parlé de la question du prix de l'essence, alors qu'il était à Laval-des-Rapides pour présenter la candidate de la circonscription en vue de la prochaine élection à l'automne. 

« Quand certains proposent de réduire les taxes sur l’essence, il y a un risque réel que ce soit les pétrolières qui empochent la différence et ce n’est vraiment pas ce qu’on veut. Et on veut aussi, pour des raisons environnementales, être capable de ne pas aller subventionner un produit qu’on souhaite voir réduire comme consommation dans les prochaines années », a déclaré François Legault sans nommer son rival. 

Rappelons qu'Éric Duhaime veut réduire les taxes sur l'essence, ce que refuse François Legault. Il préfère redonner de l'argent aux Québécois pour lutter contre l'inflation.  

Dans une publication sur sa page Facebook, Éric Duhaime a réagi aux propos de François Legault.

« François Legault refuse de réduire les taxes sur l’essence. Il refuse de donner du répit aux familles québécoises et préfère remplir ses coffres en vous vidant les poches. Affirmer que ce sont les pétrolières qui vont empocher les baisses de taxes est méconnaître la réalité économique. Le gouvernement conservateur de l’Ontario vient de baisser les taxes sur l’essence. Résultat: le litre d’essence se vend présentement entre 24 et 48 cents/litre de moins du côté ontarien, comparé à l’Outaouais », a écrit le chef du PCQ.