La ville veut faire payer les citoyens pour pelleter la neige dans la rue et Paul Arcand est en furie

Tous les détails ici

Mon Fric

Plusieurs Montréalais doivent maintenant payer pour avoir un permis s'ils veulent déposer de la neige dans la rue, rapporte Paul Arcand mercredi au 98,5 FM

« Il y a ce débat sur la neige, qui est d'un ridicule consommé, qui est un autre moyen de faire de l'argent, de taxer encore plus le citoyen », déplore Paul Arcand au sujet de la politique en vigueur dans plusieurs arrondissements montréalais.

« Si vous n'avez pas de place sur votre terrain pour garder la neige (...), on vous demande d'aller chercher un permis, dont le prix varie, 50, 75, 100 $ et même un peu plus dans certains cas, selon la grandeur de votre terrain. Une taxe additionnelle pour la neige. Deuxièmement, on nous dit que l'escouade de la mobilité va surveiller ça et qu'il y a même des inspecteurs d'arrondissement qui vont venir prendre des mesures et qui vont voir qui met la neige dans la rue ou chez le voisin », énumère-t-il. 

« Pensez-vous sérieusement que quelqu'un qui met la neige dans la rue va aller chercher un permis ? Il va s'arranger pour ne pas se faire voir. Est-ce qu'on va assister à une période de dénonciation entre voisins ? (...) Sérieusement, c'est un autre moyen pour un arrondissement d'aller chercher de l'argent, des taxes », souligne-t-il.

Paul Arcand ne mâche pas ses mots quand vient le temps de dire ce qu'il pense de la mesure. Il soutient également que des anciens élus municipaux sont contre un tel permis. « Ils nous prennent vraiment pour des idiots quand ils défendent ce genre de trucs là. Luc (Ferrandez), il dit que c'est de la frime, cette affaire-là. Mais d'autres anciens élus nous disent que c'est complètement ridicule. Et je ne parle pas nécessairement de gens qui ont frayé avec l'opposition. C'est un tour de passe-passe pour mettre la main dans vos poches un peu plus et aller en chercher davantage », croit-il.

Écoutez son coup de gueule complet en cliquant ci-dessous :