Le gouvernement Trudeau fait une grande annonce qui va changer la vie de nombreux enfants canadiens

« Il s'agit d'un investissement dans l'avenir »

Maxime Albors
Maxime Albors
Publié il y a 13 jours
Le gouvernement Trudeau fait une grande annonce qui va changer la vie de nombreux enfants canadiens
Capture d'écran vidéo Facebook

Alors que le budget fédéral doit être officiellement déposé le mardi 16 avril prochain, le gouvernement Trudeau dévoile petit à petit certaines de ses mesures phares en avant-première.

Dans un communiqué, le cabinet du premier ministre du Canada annonce « la mise en place d'un nouveau programme national d'alimentation scolaire » qui va bénéficier d'un investissement majeur de la part du gouvernement fédéral. 

« Grâce à un investissement d'un milliard de dollars sur cinq ans, le programme, qui fait partie du Budget 2024, sera lancé avec l'objectif de fournir des repas à 400 000 enfants de plus chaque année, en plus des enfants qui bénéficient déjà de programmes d'alimentation scolaire existants », peut-on lire dans le communiqué.

Un nouveau programme qui va apporter aux parents une certaine tranquillité d'esprit et qui va mettre les enfants dans de meilleures dispositions pour avoir de bonnes journées à l'école. « Les mères et les pères auront donc l'esprit tranquille, sachant que l'on s'occupe de leurs enfants et que ces derniers mangent à leur faim. Les enfants, quant à eux, recevront des repas sains, ce qui les aidera à apprendre, à grandir et à atteindre leur plein potentiel ».

Le cabinet du Premier ministre du Canada parle d'un investissement sur l'avenir.  « Il s'agit d'un investissement dans l'avenir de nos enfants, à l'échelle de toute une génération, et nous allons travailler avec les provinces et les territoires ainsi qu'avec les partenaires autochtones pour faire en sorte que chaque enfant mange à sa faim », souligne le communiqué.

C'est une envie d'équité qui semble motiver le lancement de ce nouveau programme. Il se pose également comme une piste de solution au contexte économique difficile. « Les enfants méritent d'avoir le meilleur départ possible dans la vie. Toutefois, aujourd'hui, près d'un enfant sur quatre au Canada ne mange pas à sa faim, ce qui nuit à sa santé, à son apprentissage et à son épanouissement. En raison de la hausse du prix du panier d'épicerie, les parents n'ont pas les moyens de mettre suffisamment d'aliments sains sur la table », indique le communiqué.

Justin Trudeau a écrit un bref message sur sa page Facebook pour souligner l'occasion. « En tant qu’enseignant, je sais que les enfants apprennent mieux quand ils ont bien mangé. Avec notre nouveau Programme national d'alimentation scolaire, les enfants n'iront pas à l'école le ventre vide et ils auront tous une chance équitable de faire de leur mieux en classe », peut-on lire.