Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

Un restaurant de Sherbrooke fait grandement réagir en raison de son nom.

Le nom de ce resto provoque de vives réactions

Mon Fric

Un parfum de controverse accompagne l'arrivée d'un nouveau restaurant mexicain à Sherbrooke. En effet, c'est en raison de son nom que l'établissement doit faire face à de vives critiques.

Le nouveau restaurant qui a ouvert ses portes sur la rue Wellington Sud porte un nom qui est difficile à ignorer! En effet, qu'on ait ou non des connaissances en espagnol, on peut déduire bien des choses en lisant le nom de La Puta Dama.

Si l'on fait une traduction mot à mot du nom du restaurant, vous aurez peut-être deviné que celui-ci signifie «putain de femme».

Or, il s'agit là aussi d'une expression familière en espagnol qui, selon le contexte, n'a pas toujours la même résonance. D'autant plus que selon ce qu'ont indiqué les propriétaires du restaurant, cette expression s'inspire de leur histoire d'amour, car elle peut aussi signifier «dame puissante».

Comme l'a souligné la copropriétaire Delhi Cuevas, le couple s'attendait d'ailleurs à ce que le nom de l'établissement soit mal interprété et c'est pourquoi l'établissement a été inscrit sous le nom P. Dama dans le registre des entreprises: «La langue, c'est spécifique […] et c'est une barrière de culture à culture.»

De son côté, Oswaldo Bossio, le conjoint de Mme Cuvas et copropriétaire du restaurant, celui-ci se dit désolé de la tempête causée par le nom de son entreprise: «Une femme qui est puissante, qui est capable de mener ce qu'elle veut dans la vie, c'est ça, ce n'est aucunement misogyne. […] Je comprends que les gens peuvent être offensés, puis je m'en excuse parce que ce n'est vraiment pas ça l'intention. »

Plusieurs internautes ont critiqué le nom de l'entreprise sur les réseaux sociaux, dont certains qui l'ont accusé d'être «Dénigrant pour les femmes» ou «aussi insultant en espagnol qu'en français».

D'autres internautes ont cependant admis que ce terme «n'est pas grossier», ajoutant même qu'il est «Largement utilisé ici, au Mexique, avec des significations différentes».

Tandis que certains citoyens ont exprimé qu'un tel nom d'entreprise était «inacceptable», d'autres personnes ont confié ressentir de la curiosité.

Souhaitons à ce couple qu'il tire une expérience positive de cette mésaventure!

Ne manquez rien des dernières nouvelles et des meilleurs trucs pour économiser de l'argent
Ne manquez rien des dernières nouvelles et des meilleurs trucs pour économiser de l'argent