Une bijouterie de luxe vient d'ouvrir à Québec et vous pouvez y trouver des montres à 600 000 $

« C’est ça le problème des Québécois »

Mon Fric

Une bijouterie de luxe vient d'ouvrir à Québec et vous pouvez y trouver des montres à 600 000 $, rapporte le Journal de Québec. Une somme de 1,2 M$ a été investie dans la boutique.

Le quotidien indique que Bijoux Medusa a été fondé en 2017 à Saguenay, mais le propriétaire, Julien Duguay, a décidé d'installer le siège social à Québec.

Le Journal de Québec s'est entretenu avec le jeune homme de 30 ans qui a de grandes ambitions.

« Quand j’ai démarré mon entreprise, j’avais un petit coussin parce que je travaillais déjà pour mes parents. Ma mère a embarqué comme actionnaire dans Medusa. J’ai 75% des parts et elle 25%. Nous avons parti ça avec une mise de fonds de 25 000$ », a-t-il confié. 

« J’ai acheté 300 grammes d’or. Je n’avais pas de magasin. Juste un petit bureau et j’ai commencé à prendre des photos des bijoux que je mettais en vente sur Internet. Ensuite, j’ai ouvert un petit local à Chicoutimi où j’ai commencé à bâtir ma compagnie », a-t-il notamment ajouté.

Ses bijoux s'adressent principalement aux hommes. « On vend aussi des bijoux pour femme, mais notre gros marché, c’est la bijouterie pour homme », a précisé Julien Duguay. 

Rolex, Richard Mille ou encore Patek Philippe sont les marques que vous pouvez retrouver à Bijoux Medusa.

Si la bijouterie se trouve au 7675, rue des Métis, le propriétaire affirme qu'il compte des gens de l'extérieur du Québec parmi ses clients.

« Avec notre site web, on est international. On vend beaucoup de montres en ligne. Notre siège social est à Québec, mais les gens qui achètent viennent de l’extérieur », assure Julien Duguay.

« Ils prennent l’avion pour venir nous voir. Pour eux, c’est un voyage, un événement. Tous les mois, j’ai des gens qui viennent de Vancouver ou d’ailleurs au pays. Presque à toutes les semaines, j’ai des clients de Toronto, des États-Unis aussi et d’Europe. On va les chercher à l’aéroport. On leur donne un service cinq étoiles », explique-t-il. 

Bien qu'il soit installé au Québec, Julien Duguay estime que les Québécois ont un problème avec l'argent. 

« Une montre comme ça, c’est un accomplissement. [...] C’est ça le problème des Québécois, c’est mal vu de montrer qu’on fait de l’argent. Nous, on se bat continuellement contre ça. On a juste une vie à vivre, il faut en profiter », a-t-il souligné.