Elle économise 400 $ par semaine grâce aux coupons

Ça fait beaucoup d'argent !

Mon Fric

Alors que l'inflation se fait sentir dans le panier d'épicerie, une Québécoise a trouvé un excellent moyen de réaliser des économies, grâce aux coupons-rabais, rapporte le Journal de Montréal

Caroline Cadorette dit économiser chaque semaine des centaines de dollars grâce aux coupons. 

La dame qui travaille dans un service de garde en milieu familial nourrit six enfants cinq jours par semaine en plus de ses repas. Et pour y arriver, elle n'a besoin que de 100 $ hebdomadairement, même si son épicerie vaut entre 400 et 500 $. 

Depuis plus de six ans, elle planifie ses courses en fonction des coupons. 

« Je ne pourrais plus acheter un article au plein prix, ça n’a pas de bon sens », a-t-elle déclaré au Journal de Montréal, ajoutant qu'elle fait ses courses le jeudi, ce qui lui prend « un bon deux heures ». 

Sa routine ? Commencer par le IGA, pour ensuite aller au Metro, au Provigo, au Maxi et au Super C, avant de terminer au Uniprix et au Jean Coutu.

« Je fais tous les racks à liquidation et je me promène dans toutes les rangées », explique-t-elle. 

Si plusieurs coupons sont directement accessibles devant les produits en promotions, Mme Cadorette en retrouve aussi dans les journaux et les Publisacs. 

« J’écris aussi directement aux compagnies », celle qui vit en Montérégie.

 Depuis 2015, elle a ainsi économisé 120 000 $. 

« Les circulaires, c’est bien, mais, pour connaître le vrai bon prix à payer, il faut aussi utiliser les coupons », explique-t-elle.