Un couple vit en permanence sur un bateau de croisière parce que c'est moins cher qu'une hypothèque

Ça ne leur coûte qu'un peu plus de 30 000 $ par année

Mon Fric

Un couple de retraités dans la cinquantaine a révélé qu'il avait choisi de vivre sur des bateaux de croisière, parce que cela était moins coûteux que de payer une hypothèque.

Angelyn Burk et son mari Richard ont 53 ans et depuis qu'ils sont à la retraite, ils vivent sur des navires pour une somme d'environ 44$ par nuit chacun.

Ainsi, depuis mai 2021, au lieu de vivre dans la même maison, le couple voyage d'un bateau à l'autre et ils n'ont pas du tout l'intention de retourner vivre sur le sol terrestre.

C'est en 1992, lors de sa première croisière, qu'Angelyn a su que plus tard, les croisières occuperaient une place importante dans sa vie: «Notre plan initial était de rester dans différents pays pendant un mois à la fois et éventuellement de se retirer sur des bateaux de croisière à mesure que nous vieillissions.»

Or, au cours des dernières années, Angelyn a analysé ses chiffres et elle a réalisé que le couple pourrait débuter son aventure plus tôt que prévu: «Nous aimons voyager et nous recherchions un moyen de voyager continuellement à la retraite qui serait logique sur le plan financier.»

En prenant bien le soin d'examiner les diverses offres de fidélité des compagnies de croisière, le couple a réalisé qu'avec le prix de vente potentiel de leur maison, leur rêve pourrait être très abordable.

En effet, comme le couple paie en moyenne 88 $ par nuit pour vivre un bateau de croisière, il lui en coûte donc 32 120 $ par an.

En tenant compte du fait que le prix moyen d'une maison à Seattle, dans l'État de Washington, est de 958 027 $, l'hypothèque à payer serait donc de 50 000 $ par an.

En d'autres mots, le couple économise sur une éventuelle hypothèque en vivant sur des bateaux. De plus, le couple n'a pas à payer son épicerie: «Nous avons été économes toute notre vie pour épargner et investir afin d'atteindre notre objectif. Nous n'accordons pas une priorité aux choses matérialistes, mais aux expériences.»

Selon Angelyn, le mode de vie du couple permet de vivre sans le moindre stress: «C'est un voyage tranquille sans les complications de la réservation d'hôtels, de restaurants et de transports tout en respectant notre budget.»

Les deux retraités voyagent de façon très légère avec seulement deux valises. Lorsqu'ils ont besoin de quoi que ce soit, ils l'achètent sur le bateau ou dans le prochain port.

Bref, remercions Angelyn et Richard pour avoir partagé leur histoire qui inspirera peut-être une personne... ou plusieurs!