Tim Hortons lance deux nouveaux items qui risquent de ne pas faire l'unanimité

Allez-vous oser y goûter ?

Maxime Albors
Maxime Albors
Publié il y a 12 jours
Tim Hortons lance deux nouveaux items qui risquent de ne pas faire l'unanimité
Adobe Stock

Alors que McDonald's a annoncé l'arrivée de trois nouveaux sandwichs hier qui n'ont pas l'air appétissants, c'est autour de Tim Hortons de lancer deux nouveaux items qui risquent de ne pas faire l'unanimité. 

Décidément, on ne sait pas ce qu'il se passe dans les têtes des équipes créatives des chaînes de restauration rapide en ce moment, mais ils ont décidé de surprendre leurs clientèles respectives avec de nouveaux produits auxquels on n'aurait jamais pensé... 

Ainsi, Tim Hortons célèbre aujourd’hui l'arrivée sur son menu de deux nouvelles brioches salées: une aux oignons caramélisés + parmesan et l'autre aux poivrons rouges grillés + fromage suisse. 

Tim Hortons lance deux nouveaux items qui risquent de ne pas faire l'unanimité
Crédit photo: Tim Hortons

Difficile de garantir une haleine super fraîche après avoir dégusté ces nouvelles brioches. Pas sûr que vos collègues souhaitent avoir de grandes discussions avec vous après ça. À vos risques et périls comme on dit... Toutefois, si vous voulez avoir la paix, c'est une solution idéale!

Dans son communiqué qui annonce l'arrivée de ces deux nouvelles brioches salées, Tim Hortons indique que leurs clients pourront aussi « ajouter du piquant à leur déjeuner avec le retour des Timatin habanero sur bagel classique ». 

Rappelons que Tim Hortons est poursuivi par ses propres franchisés du Québec pour près de 20 millions de dollars.

C'est une quinzaine de franchisés, représentant 44 restaurants, qui prennent part à la poursuite. Ces établissements se trouvent dans le Centre-du-Québec, la Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches, la Montérégie, la Mauricie, la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, les Laurentides, la Côte-Nord ainsi que l’Estrie.

Ils reprochent à Tim Hortons d’avoir nui à leur rentabilité en n’augmentant pas assez les prix durant la période inflationniste.

Source: Tim Hortons